le rève en bateau...les dauphins vus de l'Intermezzo... un click et vous disposez des sources de ces armoiries et collections privées
Bonjour nous sommes le 10-12-2016
il est exactement 09 h et 44 minutes
Vous écoutez Light the world par Jean-Alexis et Ben et tout va bien !!!! Enfin nous l'espérons !
Autrement un verre de vin et le moral revient !

Origine du nom d'Ombret - c'est à partir de l'an 1330 qu'il est fait mention de la terre d'Ombret alors propriété du chevalier Hugues de Salgues !  Bientôt une section sera publiée sur les demeures historiques d'Ombret

Bienvenue sur le site de la famille de Guy M. Dombret

Sur ce site vous devriez trouver différentes choses :
des liens parfois très intéressants, souvent techniques.
Mais le plus important des "accès" a été conçu pour les amis.

Les amis pourront retrouver les photos de nos dernières rencontres et bien d'autres choses encore.
Normalement, vous pourrez me laisser des messages dans le livre d'or, malgré que celui-ci est bien virtuel.

Vos commentaires sont les bienvenus et si vous désirez
envoyer un courriel ou un "E-mail" à Guy Dombret

 


 

  Mon mécontentement à propos de la Direction de Biospeedhome, leur intervention, leur irresponsabilité

 
Jax & Ben sur Youtube ...il en faudrait d'autres des commes ça !
   
   
Réchauffement de la planète...C'est foutu !
Les chiffres ...à faire peur !
   
Généalogie et histoire
de la famille Dombret
   
Les liens du Fluvial !
   
   
   



La famille d'Ombret de Jalhay (1) I. Henri d'Ombret (16384) (2) demeurait à Nessonvaux ou Vaux-sous-Olne où ses descendants se sont maintenus longtemps. Lui-même et ses fils après lui y exerçaient des activités industrielles et sont inscrits au métier des fèvres. Un acte du 15 mai 1518 (3), nous 'apprend que Henri d’Ombret était le père de cinq fils: Jehan, Henri, Close, Bernard, et Godfrin, ainsi que d’une fille Tourite. Dans cet acte de cession de rente, il est déjà constaté que Godfrin est absent et que ses frères se portent fort pour lui. Le 10 octobre 1541, Godfrin fils Henri d'Ombret reporte à Close son frère, pour 200 florins une fois, tout ce qui peut lui être échu de ses père et mère. (4) II. Godefroid d'Ombret de Jalhay (8192), nous semble bien s'identifier au Godfrin qui précède. Le 19 décembre 1525, Godefrin, fils Henri d'Ombret, brasseur de Jalhea crée une rente de trois grands muis d'avoine au profit de Johan Fraykin, de Limborgh et, en garantie de cette rente, lui reporte "la court, maison, bressinne, jardin, où il manit à présent au dit Jalhea; item la 4ème part de la disme de dit Jalhea. (5) Godfrin d'Ombret avait en effet, épousé à Jalhay, vers 1515, Marie Groulart, fille de Jean Groulart, seigneur de Surister ; la maison qu'il y occupait et dont ses fils firent relief, était encadrée d'autres biens Groulart. Godfrin d'Ombret de Jalhay est décédé avant le 29 mars 1569 et le 19 février 1571, ses fils Johan et Pirotte font relief des biens laissés par leurs père et mère, et notamment de la "court, maison, jardin, et assiese qui fut le dit Godfrin, leur père, extant audit « Jalhea, joindant devant à real chemin à Johan Groulart le Jeune, dessoub à « Thomeson Groulart ». (6) Les deux frères qui possédaient chacun une moitié du bien paternel ne semblent pas avoir désiré se maintenir à Jalhay, soit à cause des difficultés du temps, soit parce qu'ils s'établirent ailleurs. Far deux actes successifs du 31 mars 1573, les deux moitiés du bien furent cédées par eux à Thomeson Groulart, maître de forges et haut-veneur de S.A. au marquisat de Franchimont. (7) A notre connaissance Godefroid d'Ombret et Marie Groulart avaient eu trois fils: 1) Johan Godefrin d’Ombret, à Néau,qui va suivre sous IIIc. 2) Pirotte Godfrin d'Ombret, à Verviers, suivra sous III b 3) Godfroid ou Henri d'Ombret, qui suit sous IIIa. (voir ci-après) IIIb. Pirotte d'Ombret (4096) , plus souvent dit Pirotte Godfrin de Jalhea, échevin de Jalhay de 1564 à 1566, obtient à Jalhay la moitié de la propriété paternelle; après décès de ses parents;, il en fit relief le 19 février 1571, et le 23 avril 1571, il grevait cette moitié d'une rente de 15 florins au profit d"un maître de forge voisin, Léornard Blan Johan, de Sart. (10) Le partage effectif avec son neveu Johan Godefrin le jeune, eut lieu le 8 janvier 1572, et le 31 mars 1573, Pirotte Godefrin cèda sa part à Thomeson Groular. (11) A partir de cette époque on ne le trouve plus à Jalhay et nous avons toutes raison de penser qu'il quitta cet endroit pour se fixer dans la région de Verviers ou se retrouve sa descendance. Nous ne connaissons pas le nom de son épouse ni la mention de tous ses enfants, mais on peut présumer que Godfrin Pirotte Godfrin fut son fils, qui suivra sous IVb. IVa. Thierry d'Ombret, chevalier (# 1), époux d"Hélène de Faucuwez,(#2),fut capitaine de cuirassiers, bailli de Hal par lettres du 28 août 1593 (#3) et lieutenant-général de l'artillerie au service de S.M.C. (#4) Un ancien document représentant les seize quartiers de ses enfants (#5) mais ne donnant toutefois pas les noms de ces quartiers, indique que sa mère devait être une Jalheau et sa grand mère paternel une Grou1art. Thierry d'Ombret est décédé au siège de Cambrai en 1595; " A la fin du XVIème siècle, par suite de la trahison du gouverneur de Cambrai, cette antique cité impériale fut livré aux Français, qui y établirent comme nouveau gouverneur le maréchal Jean de Montluc dit Balagny, qui s’y oomporta en tyran avec l'aide de sa femme, véritable virago qui n'hésitait pas, au besoin, à parcourir la ville avec son escorte, la pique à la main pour intimider les habitants prêts à se soulever contre les occupants. En août 1595 le comte de Fuentes vint assiéger Cambrai avec un petit corps d'armée ne comptant que huit à neuf mille hommes, tant cavalerie (#6) qu'infanterie. C'est au cours de ce siège que Thierry d'Ombret fut tué (#7) De son mariage, contracté entre 1572 (#8) et 1582 (#9) avec Hélaine de Faucuwez, décédé au château de Hal le 12 décembre 1614 (#10), Thierry d’Ombret avait laissé plusieurs enfants, dont on ne connait que les suivants, par suite de ses déplacements au cours de sa carrière militaire. 1) Philippe-Ernest d’Ombret, qui suivra sous Va. 2) Jeanne d’Ombret, qui épousa à Hal, le 13 mai 1612, avec dispense du pape, pour cause de parenté, son cousin germain Pierre-Philippe de la Viefville, écuyer,sgr de Romeries(lez Quesnoy-le-Comte, Hainaut), Petit- Cambrésis, Faucuwez (#11), fils d'Antoinede la Viefville, écuyer, sgr de Romeries, la Haye(à Gouy), bailli de Hal, et de Marguerite d’Ooghe dite de Faucuwez, dame héritière de Faucuwez, ,Ittre, ,Samme, Bart, Virginnal, (dont postérité) 3) Hélaine d’Ombret qui épousa en 1ère noces, par contrat passé à Saint-Omer le 10, juin 1609,devant , les notaires royaux Guillaume de La Haye et Phillippe de Laben (#12), Antoine le François,écuyer, sgr de Broeucq, Wictes, Jacquemont, Banshof, Luxembourg ( à Avecappe11e), homme d’armes des ordonnances des Archiducs de la compagnie du prince Lamoral de Ligne, né avant 1576, décédé à Saint-Omer entre 1617 et 1632, y enterré avec épitaphe ornée de ses huit quartiers et des huit quartiers de sa première femme Philippote de la Motte Baraffe, décédé le 26 décembre 1608. Il était fils de Jean le François, écuyer, sgr de Wictes, Luxembourg, Jacquemont, et de Françoise de le Flye, enterrés à Merville (#13) Hélaine d'Ombret épousa 2° 'Thomas Mosgrave, écuyer(#14) et 3° François Christiaens (#15) 4) N... d'Ombret, épousa au Pays de Liège, N..Segeraet (#16). IVb. Godfrin Pirotte Godfrin de Jalhay (2048), épousa à Stembert le 18 novembre 1607 (20), Marie Cusin, fille de Lambert Cousin, décédé avant le 15 avril 1570 et de N. delle Bouxhée (Barbe). Le 14 janvier 1641 est décédé à Verviers, Marie fille de Jean Lambert Cousin, femme à Godefrin d'Ombret, et le 21 septembre 1666 est noté dans la même paroisse de Verviers, le décès de Godefroid d'Ombré, avec la mention "service" Sans avoir retrouvé mention des baptèmes de leurs enfants, nous croyons pouvoir ranger parmi ceux-ci: '. 1) Pirotte Godfrin d’Ombret, qui suivra sous Vb. 2) Anne fille Godefroid d'Ombret née à Verviers le 27 mai 1627 (*) marraine en 1642 3) Catherine, fille Godefroid d'Ombret, marraine en 1646, 0n note ,à Verviers, le 25 mars 1663, le décès de Catherine fille de Godfroid dombret, le père étant en vie à ce moment. (21) 4) Nicole Godfrin d’Ombret, marraine en 1657 et en 1647, décède à Verviers, le 30 avril 1687 avec la mention "jeune fille sous sa puissance » Vb. Pirotte Godfrin d'Ombret (1024) doit être né vers 1610-1615 et mourut à Verviers le 19 juin 1663 Il avait épousé d'abord, à Verviers le 20 avril 1637 (reg. 17 f°64), Marie, fille de Lambert le Magister . Après le décès de sa première femme ,en 1653, Godfrin contracta une seconde union avec Barbe, fille de Piron le Rechayeux ou le Reixohoeur dit de Bolland. 9) Lambert °Verviers le 14 octobre 1648 (reg. f°174) (susc. Antoine Henrici Collet - Heluide Jois Huberti) qui suivra sous VIa . Du second mariage avec Barbe le Bechoeur dit de Boland du 14 février 1655 contracté à Verviers en la présence de Hubert Thavigné - Jean Bilstein, nous connaissons les enfants suivants: 1) Godefroid °Verviers le 9 février 1656 (reg.6 f°118) (susc. Fransiscus Isaak de Polleur - Gertrude Malaise qui suivra sous VIb. 2) Pierre °Verviers le 6 août 1657 (reg.6 fO146) (susc. Denis Kinap et Nicole Godfrin d'Ombre) qui suivra sous VIc. 3) Catherine °Verviers le 1 septembre 1659 (reg.6 f°186) (susc. Françoise et Jeanne Phel) 4) Jean °Verviers le 12 septembre 1661 (reg.7 f°17) (susc. Jean Berbe - Jeanna, fille Nicolas de Mol) VIa Lambert d'Ombret, né à Verviers le 14 octobre 1648, fils de Pirotte Godtrin d'Ombret et de Marie le Magister, épousa le 9 septembre 1668, à Verviers , ,Lejoly Jeanne . Lambert Pierre Godefroid d’Ombret decide après son mariage de s'établir à Stavelot. VIb Godefroid d’Ombret (512), né à Verviers le 9 février 1656 de Pirotte Godfrin d'Ombret et de Barbe le Rechayeux dit de Boland épousa à Verviers le 10 mai 1680 (reg.22 f°39) Elisabeth Grigo (Grégoire), sont présent au mariage: Rd Maître Henri Mouraux et Rd maître Servais de la Rochette et Rd Thavegné Hubert et Jacques Jean et autres.. De cette Union: 1) Pierre ° Verviers le 9 mars 1681 (reg.8 f°19b) (susc. Jean Pirotte Godfrin - Mari La.. ) 2) Ida °Verviers le 9 novembre 1682 2) Godefroid °Verviers le 7 juin 1684 (reg.8 f°283) (susc. Léonardo Grégoire - Catherine Pirotte Godefrin ) 3) Jean ° Verviers le 6 aout 1687 4) Barbe ° Verviers le 15 juin 1690 5) Jean-Pierre ° Verviers le 26 mai 1693 qui suit sous VII (jusqu’ici les régistres paroissiaux étaient uniquement de Verviers (R.P Verviers reg 8 f° 96,237,283 –reg.9 f° 54,121,179 –reg. 27 f° 30) Marie-Christine .... 4) ... --